Allergie au gluten

bébé allergie glutenChez le bébé : C’est lors du changement d’alimentation vers les 4 mois du nourrisson que le gluten peut devenir un ennemi. Le gluten est dangereux surtout en cas d’allergie. De la naissance à 4 mois : Un bébé est nourrit uniquement de lait (maternel ou en poudre). Après les 4 mois de l’enfant : C’est le début de la diversification alimentaire. On commence a introduit des légumes et des fruits. Ensuite, c’est le gluten sous toutes ses formes qui est introduit petit à petit. C’est justement à partir de ce moment précis que l’enfant peut montrer une réaction allergique via divers symptômes.

Pour épaissir le biberon de lait du soir, il existe des céréales premières âges sans gluten ( où l’emballage précise dès 4 mois et « SANS GLUTEN »)!

Où trouve -t-on le gluten consommé chez le bébé?

– dans les céréales : sous forme de bouilli, poudre de petit déjeuné, poudre du soir…
– dans des plats préparés, souvent après 4 mois : petits pots, plats bébé…
– dans les produits alimentaire fabriqués à base de farine de blé: pains, pâtisseries, viennoiseries, biscuits, boudoirs, pâtes…
– dans les produits alimentaires sous vide : jambon, lardons, saucisson, sauces…
– dans certains conservateurs alimentaires…

Quelles sont les réactions d’une allergie au gluten chez l’enfant ? Il réagit rapidement dès l’absorption du gluten. L’enfant montre une réaction d’hypersensibilité immédiate avec des manifestations allergiques. On parle donc « d’allergie au gluten », il faut consulter au plus vite un spécialiste de la santé. Les urgences pédiatriques sont vivement conseillées en fonction de la réaction allergique. Les symptômes divergent d’une personne à l’autre. Ils sont propres à chacun.

EXEMPLE DE SYMPTOMES

  • œdème de Quincke
  • gonflement des yeux, du visage, des lèvres, de la gorge et de la langue
  • difficulté à respirer, à parler ou à avaler
  • éruption cutanée, urticaire, rougeurs, démangeaisons, choc anaphylactique
  • vomissement, diarrhée, douleur abdominale
  • bouffée de chaleur au visage
  • anxiété, détresse, malaise, pâleur, oppression et faiblesse
  • chute de la tension artérielle, accélération du rythme cardiaque ou évanouissement

allergie au glutenComment confirmer l’allergie au gluten chez l’enfant ? Consulter un pédiatre gastro-entérologue et un allergologue avec la liste des symptômes constatés. Des examens seront réalisés tels qu’une recherche d’anticorps à l’immunoglobuline E (IgE) via une prise de sang et une batterie de tests cutanés.

La solution d’aujourd’hui prescrite par les professionnels de la santé : Est un régime sans gluten afin d’éviter tout risque de manifestation allergique au gluten. Une assistance d’un diététicien spécialisé est préférable! Une alimentation saine et très variée est à favoriser. C’est pourquoi adapter une nutrition équilibrée est bénéfique pour la croissance.

CONCLUSION

Les allergies alimentaires toutes confondues touchent aujourd’hui en France plus de 8% des enfants. Au premier doute d’une allergie au gluten, il faut consulter rapidement un médecin. Dès le diagnostique établi, un régime alimentaire adéquat est la solution (à construire avec l’aide d’un spécialiste de la nutrition). Le gluten est donc strictement interdit. Le régime sans gluten est une hygiène de vie! Pour cela, de nouvelles habitudes de consommation  sont à adopter : lire les étiquettes des produits (la liste des ingrédients précise les allergènes qui sont écrits en gras), identifier visuellement le logo « SANS GLUTEN », bien vérifier sur l’emballage si préciser « SANS GLUTEN », repérer le gluten sous toutes ses formes et cuisiner sans gluten. Toute la famille rentre dans un nouveau mode de vie efficace pour combattre l’allergie.

Pour plus d’informations, consultez les articles correspondants: